En quête d’un trophée depuis 2005, les Gunners peuvent espérer mettre fin à leur période de disette, eux qui ne sont plus qu’à une marche d’un triomphe en FA Cup.

Mais que cette accession à la finale a été compliquée à obtenir pour les Londoniens!

Thomas Vermaelen peut en attester, lui qui a disputé l’intégralité de la rencontre finalement remportée aux tirs au but face à Wigan (1-1, 4 t.a.b. à 2). De quoi savourer à sa juste valeur cette qualification acquise de haute lutte. «Je suis vraiment heureux d’accéder à la finale. C’était un long match avec des prolongations et des penaltys, ce n’est jamais facile mais c’est une bonne victoire. Nous avions besoin d’un tel résultat pour le coach et pour montrer que nous pouvions combattre», a déclaré le Diable rouge.

Une nouvelle fois titularisé dans l’axe défensif, le joueur belge a livré une prestation sobre, en se montrant efficace dans la plupart de ses interventions. Ce qui n’a pas empêché Arsenal de se retrouver mené au score. Avant de finalement égaliser à l’énergie en fin de partie, et d’émerger aux penaltys. Une séance de tirs au but à laquelle les Gunners s’étaient préparés en «effectuant quelques exercices», comme l’a avoué l’ancien joueur de l’Ajax. Un choix qui s’est finalement avéré payant.

Avec ce succès en demi-finale, les Londoniens peuvent donc rêver d’enfin soulever un trophée. Ils affronteront Hull City (tombeur de Sheffield United 5-3) en finale, le 17 mai prochain à Wembley. Et pas question de se reposer d’ici là, puisqu’Arsenal devra cravacher pour accéder à la prochaine Ligue des champions, lui qui s’est fait chiper la 4e place de Premier League par Everton ce week-end. Pas de quoi pour autant faire paniquer Vermaelen. «La qualification pour la finale va nous donner un boost pour le reste de la saison. Maintenant, nous pouvons aller de l’avant en toute confiance», affirme-t-il.