Londres : Mo Farah rate son pari, Kipsang tranquille

Marathon Une semaine après les débuts réussis d’une autre star de la piste Kenenisa Bekele, à Paris (2h05: 04, nouveau record de l’épreuve pour ses débuts dans la discipline), Mo Farah, double champion olympique des 5.0

00 et 10.000 m, n’a pu prendre que la 8e place au marathon de Londres, enlevé en toute tranquillité par le Kenyan Wilson Kipsang, dimanche.

«Je reviendrai», a commenté le Britannique après son chrono de 2h08: 21. Farah, 32 ans, visait la victoire et le record britannique de la distance qu’il n’a pas pu approcher (2h07: 13. par Steve Jones depuis 1985). En 2h04: 29 sec, Kipsang a amélioré de 11 sec. le meilleur chrono londonien de son compatriote Geoffrey Mutai (2h04: 40) pour devancer Stanley Biwatt, un autre Kenyan et l’Éthiopien Tsegaye Kebede, vainqueur surprise en 2013.