Play-off 3 - 3e journée

La D2, dénouement inéluctable…

La D2, dénouement inéluctable…

Tout un symbole: Flavien Le Postollec quitte le terrain en jetant son brassard de capitaine… L’éponge, cela faisait longtemps que les Dragons l’avaient jetée. Belga

Battu samedi, le RAEC Mons est officiellement relégué en D2.Une issue attendue, tant sa saison aura été un véritable calvaire.

Il n’aura donc fallu attendre que trois petits matches de play-off 3 pour que la sentence tombe: l’Albert retrouvera bel et bien la D2 la saison prochaine. Samedi, à Louvain, les Dragons avaient pourtant l’occasion de prolonger le plaisir d’au moins un match, tout autre résultat qu’une victoire locale leur offrant encore une petite chance d’accrocher le tour final. Mais en signant leur 23e défaite de la saison, les hommes de Janevski ont validé leur ticket pour la D2. Une relégation on ne peut plus logique au regard du fil de la saison hennuyère, tous les ingrédients étant réunis pour signer un retour dans l’antichambre, trois ans à peine après l’avoir quittée…

Mentalité défaillante

Trois anecdotes, datant toutes de samedi soir, résument à elles seules le mal-être du noyau montois. D’abord, il y a ce «pétage de plomb» de Le Postollec, le capitaine abandonnant ses coéquipiers au moment le plus important. Ensuite, il y a le comportement de Zola qui, une fois sorti, est allé directement rejoindre les vestiaires, sans passer par le banc des réservistes. Enfin, et surtout, il y a ces mots ahurissants échangés entre Werner et Dussenne, en zone mixte, le premier reprochant au second de ne pas rejoindre le bus assez vite… alors qu’il était simplement en train d’accorder une interview.

Trois petites anecdotes qui démontrent bien qu’à Mons, cette saison, il n’y a jamais eu le moindre esprit d’équipe. «Nous n’avons jamais su former une vraie équipe, un vrai bloc, avouait Thomas Chatelle samedi soir. Dans un club comme le nôtre, on ne peut pas exister sans cela…»

Un constat confirmé par Adrien Saussez, un des seuls Dragons à n’avoir pas grand-chose à se reprocher cette saison. «Quand on voit la communion en face, c’est exceptionnel. C’est ça qui nous a fait défaut… Finalement, il n’y en a peut-être que deux ou trois qui peuvent sortir la tête haute. Pas plus.»

Un comportement détestable qui a conduit les Dragons à passer à côté de tous leurs matches importants cette saison…

Des mauvais choixvenus d’en haut

Si les joueurs sont les premiers responsables du naufrage montois, la direction, elle aussi, a une sérieuse part de responsabilité. En laissant partir un paquet de joueurs-clés en deux mercatos (Perbet, Zola et Nong pour leur importance sur le terrain, Berthelin pour son influence positive dans le vestiaire), les dirigeants ont pris un trop gros risque. D’autant plus qu’ils ne sont jamais parvenus à les remplacer dignement.

Là réside d’ailleurs un mal plus profond du club hennuyer. Là où des clubs comme Charleroi ou Zulte Waregem réalisent de jolis coups de poker, l’Albert, lui, n’a jamais su dénicher le moindre joueur talentueux à moindre prix. Sans une véritable cellule sportive efficace, le RAEC s’est souvent contenté de prendre des joueurs soi-disant confirmés en D1 comme Mununga (en dépit de son comportement pas toujours exemplaire) et Van Gijseghem (grillé à Bruges); ou des étrangers incapables de s’adapter au championnat (Shpungin, Eriksson, Beleck…).

Évidemment, tout ceci n’aurait jamais été épinglé si les Dragons, alors entraînés par Enzo Scifo, n’étaient pas tombés dans une spirale négative de laquelle ils ne sont jamais sortis. Mais qu’importe. À présent, l’heure est grave pour le matricule 44, dont l’avenir n’a jamais été aussi flou. Le Président Leone, qui accuse plus que jamais le coup, trouvera-t-il la force de se battre à nouveau pour ramener le club en D1? Rien n’est moins sûr…

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Charleroi 6 6 0 0 12/2 18
2 Standard 6 4 1 1 8/3 13
3 FC Bruges 6 4 2 0 16/4 12
4 Beerschot 6 4 2 0 12/10 12
5 Anderlecht 6 3 0 3 14/8 12
6 Courtrai 6 3 2 1 8/6 10
7 Ostende 6 2 2 2 7/6 8
8 KRC Genk 6 2 2 2 9/10 8
9 OH Louvain 6 2 2 2 8/9 8
10 Antwerp 6 2 2 2 8/9 8
11 Eupen 6 1 1 4 6/9 7
12 La Gantoise 6 2 4 0 5/7 6
12 Cercle Bruges 5 2 3 0 5/7 6
14 Zulte-Waregem 6 2 4 0 7/14 6
15 St-Trond 5 1 2 2 6/8 5
16 FC Malines 6 1 4 1 6/10 4
17 Waasland-B. 6 1 5 0 9/18 3
18 Mouscron 6 0 4 2 2/8 2