Diablo III : Reaper of Souls

Cette première extension de Diablo III débute juste après le jeu de base et ouvre donc l’acte V de la saga. Malthaël, devenu Ange de la Mort, a l’intention d’utiliser les pouvoirs de la pierre d’âme noire pour mettre un terme au conflit.

Au sein de l’aventure, vous pourrez explorer la légendaire cité d’Ouestmarche et affronter des cohortes de créatures funestes, dont la seule raison d’être est d’empêcher les héros d’accomplir leur quête sacrée. Un nouveau champion est également accessible, le Croisé, facilement reconnaissable grâce à son armure impénétrable et ses armes étincelantes. Parmi les autres changements, on signalera que le niveau maximal de son personnage est porté à 70, qu’un nouvel artisan est présent (la Mystique, qui permet d’enchanter les pièces d’équipements, mais aussi leur attribuer une apparence très particulière), et l’introduction de modes de jeux additionnels. L’option «Aventure» vous permet de jouer où vous le souhaitez, et d’affronter les ennemis de votre choix dans différents environnements (accessibles grâce à un système de téléportation). Les quêtes «Primes» sont elles générées aléatoirement et permettent d’obtenir de l’expérience, de l’or et aussi d’améliorer son butin. Enfin, les failles «Nephalem» (pénétrables grâce à des fragments de clé) vous entraînent dans des donjons remplis de monstres. De quoi sensiblement améliorer la durée de vie de Reaper of Souls, la campagne principale se terminant en environ trois heures. La réalisation technique s’avère chatoyante, les musiques sont sublimes, et le challenge réserve quelques surprises. Il est possible de bénéficier d’un compagnon de route permanent (brigand, enchanteresse, ou templier) et bien sur de jouer jusqu’à quatre simultanément. Les fans sauront apprécier les évolutions apportées par cette extension, les nouveaux venus découvriront un jeu d’action/aventure dynamique et intense.N.P.

Blizzard, 30€.