-

Séismes de magnitude 7,6 et 7,5 au large des îles Salomon

Séismes de magnitude 7,6 et 7,5 au large des îles Salomon

L’épicentre se trouve à un peu plus de 100 km de l’île.

Un nouveau séisme de magnitude 7,5 s’est produit ce dimanche au large des îles Salomon, dans l’océan Pacifique. Quelques heures plus tôt, une autre secousse de magnitude 7,6 avait été ressentie au même endroit.

Une alerte au tsunami a été lancée pour les îles Salomon, le Vanuatu et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, selon le Centre d’alerte des tsunamis dans le Pacifique. Le centre a précisé que son communiqué avait été publié sur la base de la magnitude du séisme et qu’on ne savait pas si un tsunami s’était effectivement formé.

Selon l’institut américain de géophysique (USGS), qui a d’abord fait état d’une magnitude de 7,7, le séisme s’est produit à 23h36 locales (00H36 GMT) à une profondeur de 35 km, à 111 km au sud de Kirakira. L’institut estime que les risques de pertes en vies humaines et de dégâts sont faibles.

Un séisme de magnitude 7,6 avait réveillé les habitants de la capitale des îles Salomon, Honiara, dimanche à l’aube. Il s’était produit à 7h14 à 300 km de la capitale et avait été suivi, dix minutes plus tard, d’une réplique de 5,9 de magnitude. Selon l’USGS, la profondeur du séisme est estimée à 29 km.

Selon une résidente de Honiara, Dorothy Wickham, la population a été invitée à quitter les régions basses des îles en raison de la hauteur des vagues. «Les gens quittent les côtes pour les collines mais je n’ai pas connaissance de victimes ou de dommages», a-t-elle précisé.

La Commission intergouvernementale océanographique avait émis une alerte au tsunami pour les îles Salomon, Vanuatu et la Papouasie Nouvelle Guinée à la suite du séisme de dimanche matin mais l’alerte avait été annulée par la suite.

Les îles Salomon ont été frappées par des inondations brutales il y a dix jours qui ont fait plus de vingt morts. Des pluies diluviennes ont fait sortir le fleuve principal de l’île de son lit. Plusieurs personnes sont toujours portées disparues.

Les îles Salomon font partie de l’«Anneau de feu», une zone de forte activité sismique et de fréquentes éruptions volcaniques.

Au mois de février 2013, les îles Salomon ont été balayées par un tsunami dû à un séisme de magnitude 8, assez puissant pour que ses effets aient pu être ressentis au Japon.

En 2007, un tsunami consécutif à un séisme de magnitude 8 avait fait 52 morts, des milliers de sans abri et déplacé la ligne côtière d’une île de quelques dizaines de mètres.