-

Braffe : de gros dégâts après un incendie dans une habitation

Un incendie s’est déclaré samedi vers 18 h dans une habitation de la rue du Quesnoy, à Braffe. Le propriétaire se trouvait au fond du jardin

Samedi vers 18 h, alors qu’il se trouvait au fond de son jardin, le propriétaire du numéro 43 de la rue du Quesnoy a eu la désagréable surprise de voir des flammes s’échapper de sa cuisine.  À l’arrivée des premiers secours, le feu s’était propagé à une bonne partie de l’habitation. Intervenant sur place avec six véhicules et une quinzaine d’hommes, les pompiers de Péruwelz n’ont pu que limiter les dégâts. Si la cuisine et le garage sont entièrement détruits, d’autres pièces de la maison ont souffert des fumées et des eaux. Au total, il aura fallu plus de deux heures aux hommes du feu pour venir à bout du sinistre.

Le chat intoxiqué

L’origine de l’incendie est sans doute accidentelle. C’est la thèse d’un court-circuit qui semble la plus probable. Présent sur place, l’échevin péruwelzien Dimitri Kajdanski précisait toutefois que l’habitant des lieux ne devait pas être relogé malgré l’importance des dégâts. L’habitation sinistrée est en effet la maison de campagne d’une personne résidant en région bruxelloise.Si le feu n’a pas fait de victimes humaines, il a quand même causé la mort du chat. L’animal n’a pas su s’échapper de la maison et a été intoxiqué par le dégagement de fumée.