Charleroi a donc battu Mons dans son antre. Il l’a fait en dominant le trafic aérien. «C’est sûr que ce fut l’une des clés du match, reconnaîtra Yves Defraigne, le coach des battus.

Si tu veux gagner, tu dois être maître de la possession de balle et dicter le rythme des échanges. Ce que Charleroi a fait. Ce, d’autant plus que nous avons perdu Jason Love, qui s’est blessé au genou en début de dernier quart-temps. Or Gorgemans est encore trop tendre à ce niveau-ci. Il doit encore progresser.»

Love se blesse au genou

Les troupes de Giovanni Bozzi ont fait un match solide et l’ont logiquement emporté. «On a été consistant la plupart du temps et mes joueurs ont su maintenir l’adversaire à moins de 70 points. A chaque fois que cela a été le cas cette saison, nous l’avons emporté.»

Certains Spirous ont été particulièrement à leur affaire. Trapani et Watkins ont dominé le trafic aérien. «Ce dernier devient de plus en plus régulier. C’est de bon augure pour la suite, dira Giovanni Bozzi, qui peut se réjouir aussi de la brillante prestation de Justin Hamilton. Il a été très, très bon et a encore une fois prouvé à quel point il peut être important pour l’équipe. Il monte en régime, lui aussi.» Voilà qui promet!

De son côté, Mons serait sur le point d’engager un ailier-fort américain vu à Berlin. Personne, dans le clan montois, n’a voulu confirmer l’information qui provient néanmoins de source sûre. Affaire à suivre…D. Le.