FOOTBALL

Genk - Standard 2-2: les quatre premiers en 3 points!

La 3e journée des play-off I s'est clôturée ce dimanche avec le partage du leader sur la pelouse de Genk. Du coup, c'est regroupement quasi général en haut de tableau.

Genk - Standard 2-2
Arbitre:
Johan Verbist.
Buts: Vossen (1-0, 8e), Bulot (1-1, 41e), Batshuayi (1-2, 50e), Schrijvers (2-2, 59e).
Cartons jaunes: Buyens (17e et 38e), Schrijvers (34e).
GENK: Köteles, Simaeys, Mbodji, Koulibaly, Tshimanga, Gorius, Camus (75e Mboyo), Buffel (64e S. Cissé), Schrijvers (84e Masika), Gerkens, Vossen.
STANDARD: Kawashima, Opare (52e Ben Haim), Ciman, Arslanagic, Van Damme, Bulot (70e Mujangi Bia), Vainqueur, Buyens, Mpoku, Ezekiel (65e I. Cissé), Batshuayi.

Ce qu'il faut retenir du match

Suspense total! Le Standard pouvait prendre le large: en cas de victoire, il reléguait son plus proche poursuivant, Zulte Waregem, tombeur de Bruges (2-1) samedi soir, à 4 longueurs. Raté. Avec ce nul à la Crystal Arena, les quatre premiers ne se tiennent désormais plus qu'en 3 petits points, soit deux de moins qu'avant cette journée de championnat. La course au titre mais aussi à l'Europe reste totalement indécise.

Buyens voit rouge. L'ancien Malinois a, comme pressenti, récuperé une place dans le onze au détriment du jeune Julien de Sart. Pour cette 13e titularisation (en 43 matches), il est apparu particulièrement nerveux et a fini par se voir brandir deux cartons jaunes après 38 minutes seulement. Une exclusion assez logique au vu de la (trop) forte intensité dans ses deux fautes.

Meilleurs à dix. Et paradoxalement, le carton rouge de Buyens a semblé être le déclic des Rouches. S'ils ont dû attendre 36 minutes pour enfin tenter un tir (où est passé leur fameux pressing haut d'entrée de jeu?), ils se sont montrés libérés et ont été rapidement récompensé par l'égalisation pleine de sang froid de Bulot, bien démarqué devant Köteles et admirablement servi par Batshuayi. Le Gabonais, relancé en l'absence de Carcela (suspendu), signait là son premier but de la saison.

Batshuayi répond à Vossen et fait taire les critiques. Le buteur de Genk avait ouvert le score en début de partie, profitant d'un centre en retrait de Camus et des largesses au marquage de la défense liégeoise. Une manière de se positionner pour remplacer Christian Benteke à la Coupe du monde. Mais Michy Batshuayi a, outre son assist, également refait parler la poudre. Le meilleur artificier du championnat a planté son 19e but peu après la reprise sur une bonne passe en profondeur de Mpoku. La meilleure des réponses au mutisme récent du duo qu'il forme avec Ezekiel.

Deux barres transversales. Batshuayi aurait même pu signer un doublé si sa frappe en fin de 1re période n'avait pas trouvé la latte. Pareille mésaventure est arrivée à Mujangi Bia, auteur d'une bonne rentrée pour son retour de blessure: sa jolie frappe enroulée à la 81e a été déviée par Köteles sur le montant supérieur de son but.

Maudit stade pour les Rouches. S'ils avaient réalisé le carton plein face à Genk lors de la phase classique (0-2, 3-1), les Liégeois n'ont encore jamais gagné à la Crystal Arena en play-off. La série continue...

Mené 1-0 pour la 9e fois: une seule victoire. Le Standard ouvre souvent le score. Quand cela n'est pas le cas, les Rouches ont du mal à s'en sortir: 3 défaites (deux fois à Zulte et à Bruges), 5 nuls (contre Charleroi, deux fois contre Anderlecht, à Waasland-Beveren et ce dimanche soir) pour une seule victoire (2-4 à Ostende).

Opare blessé, Ben Haim sorti de son hibernation. On notera aussi la sortie sur civière d'Opare. Rien de trop grave, a signalé le Standard en cours de soirée. En l'absence de Stam, malade, et plutôt que le jeune Cissé qui a pourtant déjà évolué à ce poste de back droit, Guy Luzon a choisi de relancer son compatriote Tal Ben Haim. Une première pour l'international israélien depuis le 27 décembre!

Luzon peste (encore) sur l'arbitrage. Après s'en être pris à M. Vande Velde après la défaite contre Gand en février, le coach du Standard n'a pas épargné M. Verbist. Il lui reproche surtout l'exclusion, trop sévère à ses yeux, de Buyens.

La suite en semaine. La 4e journée débute déjà ce mardi avec un alléchant Anderlecht - Zulte Waregem, les deux équipes en forme. Mercredi, Bruges recevra Genk tandis que le Standard accueillera Lokeren jeudi soir.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Charleroi 6 6 0 0 12/2 18
2 Standard 6 4 1 1 8/3 13
3 FC Bruges 6 4 2 0 16/4 12
4 Courtrai 5 3 1 1 7/4 10
4 Beerschot 6 4 2 0 12/10 12
5 Anderlecht 6 3 0 3 14/8 12
7 Ostende 6 2 2 2 7/6 8
7 OH Louvain 5 2 1 2 7/6 8
8 Antwerp 5 2 2 1 6/7 7
8 KRC Genk 6 2 2 2 9/10 8
9 Zulte-Waregem 5 2 3 0 7/8 6
10 Cercle Bruges 5 2 3 0 5/7 6
11 Eupen 6 1 1 4 6/9 7
12 La Gantoise 6 2 4 0 5/7 6
13 St-Trond 5 1 2 2 6/8 5
15 FC Malines 5 1 3 1 5/7 4
17 Waasland-B. 5 1 4 0 7/14 3
18 Mouscron 6 0 4 2 2/8 2