La seule chose qui change dans la nouvelle version du projet Electrabel, c’est le «bridage acoustique» des éoliennes, pour répondre à la critique des nuisances sonores, pointée par le Conseil d’État.