Tecteo Le Parlement wallon a approuvé vendredi un projet de décret réorganisant certains pans du marché de l’électricité.

L’opposition MR a vivement dénoncé le texte et la façon dont la majorité a tenté de l’amender en dernière minute.

Les textes signés par les trois groupes de la majorité visent notamment le cas d’un gestionnaire de réseau de distribution qui serait une société privée, en posant des conditions dont la composition de son actionnariat (au moins 70% de personnes publiques) et en allant jusqu’à envisager le cas de sa faillite.

Ces amendements sont taillés sur mesure pour Tecteo, a dénoncé Jean-Luc Crucke (MR) qui s’est étonné de la puissance de l’intercommunale liégeoise. Dans la majorité, Claude Eerdekens (PS) a fustigé lui aussi Tecteo: «Le parlement wallon ne s’honore pas en étant aux ordres d’un lobby». Le MR a voté contre le texte ainsi que, dans la majorité, André Bouchat (cdH). Eerdekens, Jean Paul Bastin (cdH) et Antoine Tanzilli (cdH) se sont abstenus.