afrique du sud

Pistorius accusé d’être un menteur

Pistorius accusé d’être un menteur

Le procureur a accusé vendredi Oscar Pistorius d’avoir délibérément assassiné sa petite amie. AFP

Le procureur Gerrie Nel a accusé vendredi Oscar Pistorius d’avoir délibérément assassiné sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013, ne croyant pas un mot de sa version des faits, selon laquelle il pensait tirer sur un cambrioleur caché dans les toilettes.

Très agacé par les trous de mémoire de l’athlète qu’il juge sélectifs, le procureur a haussé le ton à plusieurs reprises, accusant Pistorius de réécrire l’histoire et de surjouer sa peur maladive de la criminalité.

«Vous ne pouvez pas dire à la Cour […] que vous ne vous souvenez pas! », a-t-il lancé.

«En fait, vous saviez que Reeva était derrière la porte, et vous avez tiré sur elle. C’est la seule chose plausible », a tonné le procureur au terme d’une éprouvante matinée de contre-interrogatoire, avant de demander un ajournement du procès jusqu’à lundi.