PARIS-ROUBAIX

La chasse aux records est ouverte

La chasse aux records est ouverte

Vanmarcke revient toujours parmi les favoris. Belga

Tom Boonen et Fabian Cancellara peuvent entrer dans l’histoire du cyclisme en cas de victoire dimanche dans la 112e édition de Paris-Roubaix.

En cas de succès sur le vélodrome de Roubaix, Boonen sera le premier coureur de l’histoire à s’imposer dans «l’Enfer du Nord» à cinq reprises. Le leader d’Omega Pharma-Quick Step s’est déjà imposé en 2005, 2008, 2009 et 2012. Il partage l’actuel record de victoires avec Roger De Vlaeminck, lauréat en 1972, 1974, 1975 et 1977.

Fabian Cancellara, lui, peut être le premier de l’histoire à réussir le doublé Tour des Flandres et Paris-Roubaix à trois reprises. Il en a réalisé deux à ce jour, comme Boonen.

En cas de victoire, sa 4e , Spartacus rejoindrait donc Boonen et De Vlaeminck.

Il va de soi que Boonen possède ce dimanche une grande occasion de devenir le recordman absolu de victoires sur Paris-Roubaix.

C’est fatalement l’ambition de notre compatriote au départ de Compiègne.

«Après le contrecoup familial, cela va mieux , a confié Tom Boonen. La semaine dernière, il m’a manqué une demi-heure pour pouvoir être devant jusqu’au bout. Je suis donc en progrès et j’espère être à mon meilleur niveau dimanche. Ce sera bien nécessaire car je vois en Sep Vanmarcke un grand favori. Il m’a même donné une meilleure impression que le vainqueur du jour, Cancellara. C’est à nous de jouer à présent. Et selon Patrick Lefevere, on doit le faire. Nous avons une équipe capable de le faire, mais cela n’empêche pas l’échec. Ce qui ne veut pas dire que dans ce dernier cas, je mettrai un terme à ma carrière. Je suis encore ambitieux et je veux encore gagner de grandes courses. Comme le Ronde ou l’Enfer du Nord.»

On fait appel à l’équipe

En dehors de ces deux favoris, plusieurs coureurs peuvent revendiquer la victoire, à commencer par l’homme de ce début de saison par la régularité de ses performances: Sep Vanmarcke, battu l’an dernier au sprint par le seul Cancellara. Il a encore pris la 3e place dimanche au Ronde.

Boonen aura l’avantage de pouvoir compter au sein de son équipe sur Niki Terpstra, 3e l’an dernier. En cas de souci de Boonen, il pourra jouer sa carte personnelle. Greg Van Avermaet, 4e en 2013, et 2e dimanche au Tour des Flandres, a lui aussi le droit d’être ambitieux tout comme d’autres spécialistes des pavés: Peter Sagan, John Degenkolb et Alexander Kristoff.

Mais on pense aussi que Lefevere, en cas d’échec de ses Quick Step, pourrait la trouver saumâtre. Il faut dire que l’armada autour de Boonen reste impressionnante.D.M.