Cancellara un peu esseulé?

Cancellara esseulé? Belga

Avec le forfait de Stijn Devolder, un garçon qui sait ce que rouler sur les pavés veut dire, Cancellara a-t-il du mourron à se faire?

On ne doute pas de ses capacités physiques, de son coup de pédale sur les pavés, à la manière d’un rouleur de contre-la-montre, mais bien du danger que pourrait représenter une espèce de coalition contre lui.

Boonen, lui, compte sur son équipe. Mais si des gaillards comme Van Avermaet ou Vanmarcke s’y mettent aussi, Cancellara risque effectivement de se retrouver bien seul sur les pavés.

Sep Vanmarcke se souvient qu’il fut le seul à pouvoir suivre Cancellara jusqu’au vélodrome l’an passé. Le Belge est donc persuadé, notamment après toutes ses places d’honneur sur les classiques jusqu’à présent, qu’il peut enfin lorgner sur une victoire sur Roubaix.

« Je me sens davantage prêt que l’an dernier, dit Vanmarcke. Je m’attends à ce que Cancellara soit de nouveau l’homme le plus fort mais je vais courir ma propre course et pas me régler sur lui. Le facteur le plus difficile sera peut-être Omega Pharma-Quick Step. Avec quatre candidats à la victoire, il faudra voir quelle carte ils vont jouer. Mais j’ai ma chance, c’est sûr, et si je peux je n’attendrai pas le sprint», a conclu le leader de l’équipe Belkin.

De son côté, Van Avermaet, dauphin de Cancellara sur le Tour des Flandres, s’estime, lui aussi, fin prêt.

Il sera d’ailleurs investi des pleins pouvoirs au sein de l’équipe BMC. Notre compatriote pourra ainsi compter sur l’appui des expérimentés Hushovd (11e participation), Burghardt (9e ), Quinziato et Schär (7e ), Wyss (5e ), sans compter le double vainqueur chez les espoirs Taylor Phinney, qui pourrait créer la surprise, et le débutant Dillier.

«Après mes deuxièmes places au Nieuwsblad et au Tour de Flandres, je sais que je peux gagner , estime Van Avermaet, 4e en 2013. J’ai retenu la leçon de mes erreurs de l’an dernier et je me suis entraîné cet hiver sur la piste de Gand afin de ne plus être handicapé dans un sprint sur le vélodrome de Roubaix. Je me sens prêt.»D.M.