Enseignement Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté jeudi soir à l’arraché un projet de décret de la ministre de l’Enseignement obligatoire Marie-Martine Schyns (cdH) modifiant l’organisation pédagogique du 1er degré (1re et 2e année) de l’enseignement secondaire.

Le décret supprime la 1re S, qui accueillait les élèves échouant en 1re secondaire. Mais on pourra organiser une 2e S, à l’issue de la 2e année.

L’opposition MR s’est abstenue face à un texte «tardif et bâclé».

Le PS et Écolo, partenaire du cdH au sein de la majorité, ont appuyé le texte jeudi, mais sans véritable enthousiasme. Dans l’opposition, le FDF a voté pour le texte. « C’est une initiative bienvenue», a commenté Christian Dupont (PS). «Mais c’est trop tard et c’est trop peu », a lâché l’ancien ministre de l’Éducation.

Il vise à mieux lutter contre l’échec et le redoublement, particulièrement important au cours du 1er degré du secondaire, notamment par l’élaboration de plan d’actions collectives (PAC) et le recours accru aux plans individualisés des apprentissages (PIA).