article abonné offert

« Je ne peux pas imaginer un arrêt »

« Je ne peux pas imaginer un arrêt »

Pierre Vuylsteke réfléchit aux moyens qui permettraient à l’expérience de devenir pérenne. EdA

Pierre Vuylsteke, en tant qu’échevin des affaires sociales, comment avez-vous accueilli ce projet d’art-thérapie?