FOOTBALL

Scifo sur Leekens: «Jamais compris pourquoi cet homme m’a remplacé»

Scifo sur Leekens: «Jamais compris pourquoi cet homme m’a remplacé»

Georges Leekens décide de faire sortir Enzo Scifo. Un choix controversé dans la Coupe du monde 1998 en France. REPORTERS

C’est une des images symboliques de la campagne ratée des Diables rouges à la Coupe du monde 1998 en France. Enzo Scifo qui sort du terrain, la mine déconfite, au Parc des Princes, le 25 juin.

La Belgique n’a plus son sort entre les mains après deux partages face aux Pays-Bas et au Mexique. Il lui faut battre la Corée du Sud en soignant la différence de buts pour espérer s’extraire de sa poule. Il reste 25 minutes de jeu, et alors que les Diables mènent à la marque (sur un but de Nilis), Georges Leekens décide, contre toute attente, de faire monter Franky Van der Elst (37 ans) à la place d’Enzo Scifo pourtant meilleur homme sur le terrain.

«À 32 ans, j’étais en train de signer une dernière belle Coupe du monde après avoir pourtant commencé le tournoi sur le banc contre la Hollande. Mais, contre le Mexique, au deuxième match, j’avais marqué des points. Et puis est arrivé ce remplacement contre la Corée du Sud. Je n’ai jamais compris pourquoi cet homme, qui ne croyait pas en moi, m’avait fait sortir pour un milieu défensif. Nous devions absolument gagner cette rencontre pour espérer décrocher la deuxième place du groupe et nous qualifier pour le tour suivant. Je suis triste d’avoir quitté l’équipe nationale de cette façon car je suis persuadé que j’aurais encore pu lui apporter quelque chose pendant un an ou deux. Quoi qu’il en soit, j’ai connu tellement de belles choses avec les Diables rouges, que je refuse de m’arrêter à cet incident.»

Extrait du livre «Diables d’hommes (Edition Mardaga)