Jumelage : Arlon et Farciennes au FN

Jumelage : Arlon et Farciennes au FN

Reporters

Les deux Communes belges n’entretiendront plus de relations officielles avec leurs jumelles passées au Front national.

Les bonnes relations de jumelages qu’entretiennent Arlon et Farciennes avec, respectivement, Hayange (Moselle) et Beaucaire (Gard) vont être mises sous cloche pour les six années à venir. Notamment sur l’aspect politique des échanges car, dans ces deux municipalités, c’est le FN qui sera aux commandes la prochaine législature.

À Arlon, Vincent Magnus, le bourgmestre, est logiquement préoccupé. «Je vais proposer au collège et au conseil de suspendre les relations officielles avec le maire de Hayange car on ne partage pas les mêmes valeurs.» La porte reste ouverte pour les relations associatives: «ce type de collaboration reste le bienvenu. Mais, si un élu FN veut venir à Arlon, il ne sera pas le bienvenu!»

À Farciennes, la décision a déjà été prise par le bourgmestre Hugues Bayet. «Comme on l’avait dit, on va suspendre nos relations politiques avec la commune. Mais ça ne pourra pas empêcher mes citoyens d’y aller en vacances. Cela fait 50 ans que nous sommes jumelés. Il y a des liens profonds, des échanges humains…»

Le mayeur belge qui serre la pince au maire FN, on ne le verra pas. Mais les relations associatives pourraient perdurer. «Si je vais à Beaucaire, je n’y serai pas reçu par les autorités. Mais il y a des ASBL qui voudront continuer à faire vivre le jumelage.» Ce passage à l’extrême, le bourgmestre hennuyer le regrette, mais ne l’explique pas. «Ce sont des gens généreux. C’est eux qui nous ont accueillis pendant la guerre.»

Mardi au conseil communal, le collège proposera de geler les relations officielles entre les deux communes. Un geste qui aura des conséquences à court terme. «Cet été, on devait aller au 14 juillet. Et eux revenaient en août. On avait aussi un échange sécurité avec des policiers pour voir comment ils travaillaient.»


Nos dernières videos