jeunesse

Un livre qui rend les doigts d’enfants magiques

Un livre qui rend les doigts d’enfants magiques

Le grand livre e magique est tellement beau qu’on a presque peur de laisser ses enfants dessiner dedans… Pourtant, c’est le but: il s’agit d’un cahier créatif ou d’un livre-jeux.

Actes sud sort plusieurs cahiers d’activité par an, sans pour autant fixer un rythme de parution prédéfini. «On peut avoir jusqu’à cinq nouveaux titres par an», reconnaît Nathalie Giquel relation presse chez l’éditeur. Mais tous les cahiers n’ont pas forcément le même format. Il y en a des petits, des grands… Le grand livre magique est grand, comme son nom l’indique: plus long et plus large qu’un format A4.

Son auteur, Loïc Robaeys a déjà imaginé deux autres livres: Grands Prix (2012) et Villes labyrinthes (2013).

L’humour est la base du concept du livre magique: avec le personnage du magicien, des instructions courtes d’une ou deux phrases, on s’amuse à faire de la magie. On fait disparaître une poule blanche sur un fond rouge grâce au feutre de la bonne couleur, on dessine des flammes ou des tessons de bouteille sous les fesses d’un fakir souriant, on dessine un personnage au milieu de la cible transpercée de sabres… Facile à lire, mais des heures d’occupation avec un crayon.

Loïc Robaeys, «Le grand livre magique», aux éditions Actes sud Junior

Nos dernières videos