Tout le monde a des super-pouvoirs pour atteindre son bonheur. Florence Servan-Schreiber le prouve.

«J’ai quitté Paris ce matin et j’arrive à Bruxelles sous un beau soleil. C’est un de mes kifs de la journée.» Dans le hall d’entrée lumineux du Méridien, à Bruxelles, Florence Servan-Schreiber s’extasie et a la pèche. À 50 ans, la fille de Claude et Jean-Louis Servan-Schreiber est professeur de bonheur.

«C’est un joli métier! Bien sûr, le bonheur ne s’apprend pas, il ne se trouve même pas tellement il est fugace. La vie est beaucoup plus compliquée qu’être heureux ou malheureux. Par contre, la capacité à être heureux se développe. Si jamais, d’aventure, on se dit qu’on veut être 20% plus heureux. C’est possible grâce aux avancées des chercheurs en matière d’épanouissement.»

Tous comme Batman ou Spiderman

Pour s’épanouir, le mieux est encore de faire force de ses super-pouvoirs: des traits de caractère très personnels qui nous permettent vraiment de fleurir quand on s’appuie dessus et qu’on s’en sert à bon escient.

«Tout le monde en a. Il n’y a pas d’idée d’hyperperformance mais une idée d’adaptation. Je me suis inspiré des super-héros, tous sont nés d’une blessure. Batman perd ses parents, Superman naît sur une planète en manque d’oxygène, Hulk est imprégné et transformé de colère. Et nous aussi, on a perdu plein de choses. Ce que nous développons comme faculté d’adaptation nous donne nos vrais pouvoirs. »

Pas besoin d’être nanti dans une vie idyllique pour être puissant, donc, que du contraire, l’importance est d’avoir une vie vraie, avec ses difficultés.

Avec cette invitation à prendre les événements qui nous arrivent, qu’ils soient positifs ou négatifs, comme des cadeaux. «C’est un des constats des chercheurs. Prendre des événements positifs comme un cadeau, c’est exercer sa gratitude et sa capacité d’émerveillement. C’est mieux que bien », dit-elle en regardant le soleil.

Mais quand ça ne se passe pas comme on veut, alors? «C’est tout de suite plus difficile de s’émerveiller. Mais des études montrent que les gens les plus heureux sont ceux qui, dans des circonstances contraignantes, ne considèrent pas qu’ils sont en train de reculer mais savent qu’ils sont déjà en train d’avancer. Quand la vie me dit non, c’est un cadeau, elle donne la possibilité d’avancer autrement, de changer quelque chose. Ça fait mal, mais c’est une information, pas une punition. »

Testé et approuvé

Si le livre Power Patate est un énorme succès en librairie, c’est aussi parce qu’il est en partie autobiographique. Tout en mélangeant des données scientifiques.

«C’est toujours mieux d’essayer avant de parler, sinon ce serait tromper. J’adore me mettre dans des situations, trouver une raison de m’y mettre. C’est une des raisons pour lesquelles je me lève le matin. Et quand je découvre quelque chose, c’est important pour moi de le raconter à d’autres. J’apprends, j’essaie puis je me sens légitime pour le raconter. Et quand il y a des doutes je le dis. »

La comparaison de la vinaigrette

Avec une portée universelle aussi, car si tout le monde est différent et doit cultiver son unicité, il y a toute une série d’expériences qui peuvent nous être enrichissantes.

«Nous sommes tous des vinaigrettes. Pour faire une vinaigrette, les ingrédients sont toujours les mêmes, mais chacun la fait différemment avec différentes proportions qui lui sont propres. Être humain, c’est la même chose. Il faut être différent des autres, être unique, rendre hommage à la nature qui nous a faits comme nous sommes. Mais à côté de ça, le contact avec les autres, avec leur expérience, est aussi enrichissant. »

Dans le livre, les autres, ce sont des manivelles. On réalise leur importance tant par le regard qu’ils posent sur nous pour nous encourager que par les échanges avec eux. «Nous avons une capacité incroyable: celle de nous relier à eux. Ils donnent le relief à notre vie. C’est vrai que ce qui nous entoure et la qualité que nous mettons dans les relations que nous entretenons est considérable pour notre bonheur global et notre épanouissement. » Entre découverte de soi et découverte des autres, à vous de composer votre cocktail de super-pouvoirs.

«Power Patate», Florence Servan-Schreiber, Marabout, 15,90€

Nos dernières videos