Politique

Les FDF se présentent à Liège, Verviers et Huy-Waremme

Les FDF se présentent à Liège, Verviers et Huy-Waremme

Hugues Lannoy, Olivier Maingain et René Courtois.

Les FDF d’Olivier Maingain avaient annoncé qu’ils s’implanteraient en Wallonie. En province de Liège, une liste complète sera présente dans chaque arrondissement pour les élections du 25 mai.

Le président des FDF (Fédéralistes démocrates francophones), Olivier Maingain, l’avait annoncé avant les élections communales d’octobre 2012, qui faisaient suite à la scission de 2011 avec le MR: progressivement, le parti magenta allait s’implanter en Wallonie. Et le triple scrutin du 25 mai prochain permettra d’obtenir une première appréciation de l’extension du parti.

En province de Liège, des listes complètes seront présentées, tant pour les élections fédérales dont la circonscription correspond au territoire provincial, qu’aux élections régionales, dont les circonscriptions correspondent aux arrondissements.

«Ce n’est pas moi qui suis venu de Bruxelles avec ses candidats bruxellois s’implanter en Wallonie. Franchement, les candidats se sont présentés spontanément», assure Olivier Maingain. Le parti se déclare «plus social que le PS et plus libéral que le MR», tout en «n’étant pas un parti de contestation mais bien de proposition».

Les FDF tenteront donc de se positionner comme une troisième voie, sorte d’alternative aux indéboulonnables PS et MR. «Nous sommes plus libéraux que les individualistes de droite et plus sociaux que les opportunistes et collectivistes de gauche», lance René Courtois, conseiller communal à Ans et tête de liste FDF à la Chambre.

En termes d’objectifs, «toute progression qui nous rapproche d’un siège au parlement est bonne à prendre», explique Olivier Maingain. Il n’est pas aisé avant le scrutin de prévoir si les FDF obtiendront un ou plusieurs sièges au parlement wallon, mais ils comptent bien s’y implanter à terme pour faire valoir leur modèle socio-économique orienté «libéralisme social» et «une saine gestion».

En province de Liège, plusieurs sections locales ont vu le jour, ces derniers mois: à Verviers, Seraing, Ans/Saint-Nicolas et «Liège-Fourons», une appellation qui n’est pas dénuée de signification. Une section locale a vu le jour à Huy voici quelques jours.

Les têtes de liste

Les FDF assurent que des listes complètes seront présentées dans les trois arrondissements de la province pour les élections du 25 mai. Elles sont encore en cours d’élaboration, mais les têtes de listes sont d’ores et déjà connues.

Pour les élections fédérales, c’est le Liégeois Hugues Lannoy qui mènera la liste dans la province de Liège. Indépendant, il travaille dans le domaine de l’informatique.

Pour le régional, la tête de liste dans l'arrondissement de Liège est René Courtois. Il briguera donc un siège après avoir obtenu un siège au conseil communal d’Ans en octobre 2012. Les FDF y avaient alors créé une petite surprise, en obtenant 6,43% des voix. Âgé de 66 ans, ce natif de Dison a exercé sa carrière professionnelle dans des fonctions commerciales et de marketing.

Dans l’arrondissement de Verviers, l’habitant de Wegnez (Pepinster) Robert Dauvister emmènera la liste à la Région wallonne. Il est à la tête d’une société de consultance pour PME.

Dans l’arrondissement de Huy-Waremme, c’est Édouard de Wasseige, habitant la commune de Wasseiges, qui prendra la tête de la liste régionale. Âgé de 50 ans, il travaille dans le milieu des assurances.