Son visage reconstruit grâce à l'imprimante 3D

Son visage reconstruit grâce à l'imprimante 3D

Stephen Power a vu sa vie changer grâce aux techniques de reconstruction faciale par imprimante 3D.

Un habitant du Pays de Galles, défiguré dans un accident de moto, a vu "sa vie changer" grâce aux techniques de reconstruction faciale par imprimante 3D, une technologie nouvelle offrant des "résultats incomparables", selon le chirurgien.

Victime d'un grave accident de moto en 2012, Stephen Power a souffert de fractures des deux pommettes, de la mâchoire supérieure, du nez et du crâne et a passé quatre mois à l'hôpital. Défiguré, il avait l'habitude, depuis sa sortie, de porter des chapeaux et des lunettes pour masquer son visage.

Aujourd'hui, il espère, comme il l'a confié à la BBC mercredi, ne plus avoir besoin de (s)e cacher" après une opération relatée au musée des sciences à Londres à l'occasion de l'exposition "3D Printing: The Future".

Pour restaurer la symétrie de son visage, les chirurgiens du Morriston Hospital de Swansea ont d'abord cassé de nouveau les pommettes du patient avant d'utiliser des implants crées avec une imprimante 3D à partir d'un modèle reconstitué.

"Les résultats sont bien meilleurs que tout ce qu'on a pu faire auparavant. C'est incomparable. Cela nous permet d'être beaucoup plus précis", souligne Adrian Sugar, le chirurgien maxillo-facial qui a opéré Stephen Power.

"J'ai pu constater la différence dès mon réveil" après une opération qui a duré huit heures, a souligné le patient de 29 ans.

D'autres équipes au Royaume-Uni, à Londres et Newcastle, travaillent sur cette technologie amenée à se développer avec les progrès des imprimantes 3D et la baisse de leur coût.

Le reportage en anglais :