JEUX PARALYMPIQUES DE SOTCHi -

Le Comité paralympique belge ne prévoit pas de boycot des Jeux de Sotchi

Le Comité paralympique belge ne prévoit pas de boycot des Jeux de Sotchi

Ellen Volckaert, la chef de la délégation belge, a affirmé que les athlètes belges participeront bien au Jeux paralympiques de Sotchi. Belga

Les athlètes paralympiques belges Denis Colle (snowboardcross) et Jasper Balcaen (ski) participeront comme prévu aux Jeux Paralympiques de Sotchi, en dépit de la situation en Ukraine, a indiqué lundi Ellen Volckaert, la chef de délégation belge.

Le Comité paralympique international (IPC) a également indiqué que les athlètes n’envisageaient pas de boycot des Jeux après les événements en Crimée.

Les Jeux Paralympiques de Sotchi débutent vendredi et se termineront le 16 mars. Sotchi se trouve à environ 475 km de Simferopol, la capitale de la Crimée.

Ellen Volckaert s’est déjà envolée vendredi pour Sotchi, en compagnie de Jasper Balcaen. Denis Colle arrivera mercredi.

«Nous ne parlons pas des événements et n’avons rien remarqué de spécial. Nous nous occupons surtout de sport, l’ambiance est typiquement olympique», selon Ellen Volckaert. La délégation belge ne s’inquiète pas trop pour la sécurité à Sotchi. «Les organisateurs suivent les développements et tiennent tout le monde au courant».

Il n’y aura pas d’officiels belges aux Jeux Paralympiques. «Mais on le savait depuis longtemps, cela n’a rien à voir avec la situation en Ukraine», a ajouté Ellen Volckaert.

Le vice-premier ministre russe Dmitri Kozak pense que les Jeux Paralympiques se dérouleront sans problème. «Nous sommes convaincues que l’organisation des Jeux Paralympiques sera d’un niveau aussi élevé que pour les Jeux Olympiques», a-t-il déclaré à l’agence russe Interfax.