article abonné offert

De l’argent public po ur un fort d’Émines toujours privé

De l’argent public po ur un fort d’Émines toujours privé

Un important budget, dans le cadre des commémorations du centenaire de 14-18, sera affecté à la valorisation du fort, situé «à cheval» sur les territoires de Namur et de La Bruyère. EdA - Florent Marot

La valorisation du fort d’Émines sera une réalité, pour les commémorations de la Grande Guerre. Une convention a été signée avec son propriétaire. Quel est le deal?

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 85 des 451 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos