L'existence de 2 élèves fantômes à l'école d'Obigies confirmée

Suite à une plainte déposée par l'échevin René Smette (MR) en novembre dernier, la Fédération Wallonie-Bruxelles confirme qu'il y a bien eu fraude au sein de l'école communale d'Obigies (Pecq). En juillet dernier, le directeur avait avoué deux inscriptions d'élèves fantômes mais le collège l'avait quand même admis au stage de directeur, en novembre, après plusieurs rebondissements. L'échevin de l'Enseignement préfère discuter de cette affaire en collège lundi prochain.

Nouveau rebondissement pour Samuel Denis, directeur de l'école communale d'Obigies. Après avoir été nommé au poste, démis de ses fonctions en octobre 2013 suite à un avis rendu par le Conseil d'Etat, puis renommé par le conseil communal le 12 novembre 2013 en tant que stagiaire, le directeur risque de perdre à nouveau son poste suite à une plainte déposée par un échevin en novembre dernier.

René Smette (MR) avait dénoncé de fausses inscriptions d'enfants au sein de l'école communale et sa plainte a été analysée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Celle-ci a délégué un inspecteur sur place et son rapport confirme bien qu'il y a eu fraude. Pour René Smette, il s'agit de faits graves. "J'ai déposé une plainte avant la nomination du 12 novembre et le collège était au courant. Cette plainte a été transmise au procureur du roi. Je vais analyser le rapport ce week-end et on en discutera en collège lundi soir".

L'échevin en charge de l'Enseignement, Aurélien Pierre (PS), dit regretter ces méthodes de communication.

# Belga context View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=dlpbpnhk )