brabant wallon -

Nivelles : une audience suspendue à cause du manque de sécurité

Nivelles : une audience suspendue à cause du manque de sécurité

L’audience a été suspendue une petite demi-heure, le temps de réquisitionner un agent de la police locale. EdA

Quelques minutes après avoir entamé une audience correctionnelle, vendredi matin à Nivelles, la présidente, Sophie Sterck, a pris la décision de la suspendre, bien que les avocats étaient prêts à plaider et leurs clients emplissaient la salle.

La présidente a constaté qu’il n’y avait aucun agent du corps de sécurité disponible pour sécuriser la salle. L’audience a donc été suspendue une petite demi-heure, le temps de réquisitionner un agent de la police locale.

Cette absence d’agent de sécurité dans la salle du tribunal correctionnel de Nivelles a déjà été constatée à plusieurs reprises, et la présidente avait déjà menacé de ne pas tenir d’audience dans ces conditions.

Vendredi, après avoir réglé le rôle de l’audience et constatant qu’il n’y avait toujours pas de membre du corps de sécurité sur place, Sophie Sterck a fait référence à l’incident qui s’est produit cette semaine au tribunal correctionnel de Bruxelles. Elle a ensuite annoncé qu’elle ne pouvait pas continuer dans ces conditions.

L’audience a dès lors été suspendue durant une petite demi-heure. Elle a pu reprendre lorsqu’un policier de la zone de police Nivelles-Genappe a été envoyé sur place pour assurer la garde de la salle.