DIVISION 1 - 21e journée de championnat

Liège dans un off-day offensif

Liège dans un off-day offensif

Stitt, ici à la lutte avec Gaudoux, a remporté une huitième victoire d’affilée avec Mons. Belga

Mons57Liège41

Évolution du score: 15-10, 30-12, 39-26, 57-41

MONS (8/9 à 1 pt, 14/39 à 2 pts, 7/23 à 3 pts, 38 rbds, 7 a., 17 f.): Randle 8, Vaden 6, Love 8, Battle 12, Muya 10, Stitt 13, Gorgemans 0.

LIÈGE (3/10 à 1 pt, 16/47 à 2 pts, 2/19 à 3 pts, 51 rbds,.6a., 18 f.): Bosco 7, Simms 8, Pita 0, Ferguson 6, Smith 8, Iarochevitch 3, Hertay 4, Gaudoux 5.

Le match au sommet de la 21e journée de championnat a tourné court. Liège, qui restait sur neuf victoires consécutives (7 en championnat, 2 en Coupe) s’est fait manger hier soir par des Montois qui ont, eux, enchaîné un huitième succès consécutif en championnat. Du coup, au nombre de matches perdus, les Renards sautent Charleroi au classement, avant le derby de vendredi prochain au Spiroudôme qui s’annonce très chaud, au regard de l’éventuel «débauchage» d’Yves Defraigne.

Hier, c’est surtout dans le deuxième quart que Liège a coulé. Il n’y a inscrit que… deux points sur un tir à mi-distance de Simms à la 18e . Face à une défense montoise de fer, les Liégeois ont rentré une feuille de statistiques catastrophique après 20 minutes: 19% au tir à 2 points, 14% au tir à 3 points, mais aussi 11 rebonds offensifs concédés et 14 pertes de balle. Une balle qui a parfois pris l’allure d’une savonnette, tant les Liégeois l’ont souvent laissé stupidement échapper de leurs mains.

À la pause, le match aurait déjà pu être plié, et même archi-plié, si les Montois s’étaient montrés plus inspirés sur le plan offensif (30-12). Comme lors de cette séquence lors du premier quart où ils ne sont pas parvenus à faire avancer le marquoir malgré la conquête de trois rebonds offensifs en moins de 20 secondes.

Peu emballant lors des vingt premières minutes, le pseudo-spectacle est même devenu carrément soporifique à la reprise, lorsque Mons s’est montré à son tour muet sur le plan offensif pendant cinq minutes. De quoi redonner espoir aux Principautaires? À peine… Certes Smith, sans inspiration hier soir (3 sur 14 aux tirs), a brièvement ramené Liège à 35-26, mais Love a remis un coup de massue à l’approche de la demi-heure (39-26).

Au final, Liège, qui n’a rentré que 3 lancers francs sur 10 et où seul Fergusson a tenu son rang (14 points et 6 rebonds), a quand même franchi la barre des 40 points. Une bien maigre consolation dans un off-day total… Quant aux Montois, ils restent invaincus en 2014. Mais on les avait déjà vus bien plus séduisants sur le plan offensif qu’hier soir.