Bruxelles

Selon lui, la cliente a payé en nature

L’homme qui s’est rendu lui-même au parquet de Bruxelles, jeudi, dans le cadre de l’enquête sur des viols commis dans le bois de la Cambre, à Bruxelles, a été placé sous mandat d’arrêt pour viol sur une personne majeure. Icham C. a reconnu avoir eu, à une seule reprise, une relation sexuelle avec une cliente mais selon le taximan, la dame était consentante. D’après son avocat, cette dernière aurait elle-même proposé cette relation intime car elle ne pouvait pas payer la course de taxi.

Icham C. s’était rendu spontanément au parquet de Bruxelles, hier/jeudi, à la suite de la diffusion d’images, dans les médias, d’un suspect potentiel des faits de viol commis par de (faux) chauffeurs de taxi. Ces images, datant du 10 novembre 2012, provenaient d’une caméra de surveillance d’une agence de BNP Paribas Fortis à Uccle. Elles montraient Icham C. en compagnie d’une jeune femme de type scandinave. Celle-ci aurait demandé au taximan de s’arrêter à un distributeur de billets car elle n’avait pas assez de liquide pour payer le chauffeur.

«La dame a demandé à mon client de s’arrêter à différents distributeurs mais elle n’a jamais obtenu d’argent. Mon client menaçant de prévenir la police, la fille lui a proposé de payer en nature. Il a été assez stupide d’accepter mais il ne s’agit pas d’un viol », explique son avocat.