article abonné offert

Un travail de précision fait main

Un travail de précision fait main

Le bois mis à disposition des élèves étant dur, ils ont redoublé de cœur à l’ouvrage. EdA

Arrivés à 7h30, les élèves découvrent tous ensemble l’épreuve du jour. Leurs professeurs disposent seulement de quelques instants pour attirer leur attention sur les difficultés techniques qui les attendent. Ensuite, ils ne peuvent plus aider leurs «poulains» à un seul instant. « L’erreur à éviter, c’est sans aucun doute le mauvais traçage, commentent Vincent Delmotte et Freddy Bondroit, chef d’atelier et professeur de pratique à l’ITL. Le respect des mesures, c’est 50% de la réussite de la pièce. La menuiserie est un métier de précision. Au moment de l’assemblage, il ne peut pas y avoir de trou. La pièce est réalisée à plus de 90% à la main. Seul l’opération de toupie de la moulure est faite à la machine. Une journée comme celle-ci est physique pour eux, et réclame beaucoup de concentration. C’est un excellent exercice pour de futurs ébénistes.»