article abonné offert

La perruque pour se réapproprier son image

La perruque pour se réapproprier son image

Colette Mathieu, infirmière au CHPLT et massothérapeute à l’Espace Vivie.

Colette Mathieu, vous êtes infirmière à l’hôpital de jour cancérologique du CHPLT. De nombreuses femmes qui perdent leurs cheveux à la suite d’une chimiothérapie ont recours à une perruque. Vous qui croisez ces femmes au quotidien, à quel point est-ce une étape importante dans le cheminement de la maladie ?