article abonné offert

Verviers - P.-Rechain

TW Electronics : la licenciée pas réintégrée

La concertation entre la direction de TW Electronics, fabrique d’appareils auditifs dans le zoning de Petit-Rechain, et les syndicats a permis de dégager vendredi une solution concernant le licenciement d’une des 110 ouvrières pour «distraction répétée». Elle ne sera pas réintégrée mais une indemnité complémentaire et un budget formation seront dégagés. Ce licenciement avait débouché sur 4 jours de grève, la semaine dernière.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 21 des 99 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?