Sauf surprise, Sart et Montleban devraient toujours s’affronter la saison prochaine. Mais en P2C selon toute vraisemblance. Une descente qui ne serait pas considérée comme catastrophique du côté Montleban. «Nous l’avons déjà échappé belle l’an passé, se souvient le président Caprasse. Pourtant, nous avions les moyens de faire mieux, mais la mayonnaise n’a pas pris. Maintenant, pour se sauver, cela serait plus qu’une mission impossible.»