Sotchi 2014 -

Les Belges disent au revoir à Sotchi après l’élimination de Katrien Aerts en halp-pipe

Les Belges disent au revoir à Sotchi après l’élimination de Katrien Aerts en halp-pipe

Aerts ne s’est pas classée parmi les douze concurrentes appelées à se disputer les médailles. AFP

La Belge Katrien Aerts n’a pas réussi à se qualifier pour la finale de la compétition de half-pipe des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, où plus aucun(e) compatriote ne doit dès lors encore concourir d’ici la cérémonie de clôture de dimanche sur les bords de la mer noire.

Aerts, 37 ans et doyenne de la délégation belge, ne s’est pas classée parmi les douze concurrentes appelées à se disputer les médailles.

Elle termine en effet 17-ème avec les 54,40 points récoltés à l’issue de son deuxième passage, nettement meilleur que le premier (51,40, 15-ème).

Elle est toutefois loin, et plus précisément à 16,20 points des 70,60 points obtenus par l’Australienne Amy Sheehan, 12-ème et dernière qualifiée.

«Un total qui sincèrement n’est pas à ma portée», reconnaît-elle humblement. «Même sans la petite faute à la fin de mon deuxième passage, je ne l’aurais pas atteint. Mais j’espérais plus de points et je suis donc déçue. Ma deuxième course méritait d’être mieux notée par les juges selon moi. Enfin je n’ai cependant absolument rien à me reprocher et c’est finalement le principal. Le niveau était très élevé et le rêve d’être finaliste inaccessible...»

«Je suis déjà très satisfaite d’avoir pu venir à Sotchi. Je ne suis pas tombée et c’est déjà ça mais bon, on espère toujours un peu plus. J’ai fait le maximum, mais cela n’a pas suffi. Je ne sais pas si je continuerai jusqu’au Mondial-2015», conclut Katrien Aerts. «J’aurai 38 ans le mois prochain et mon sport me semble de plus en plus éprouvant physiquement et mentalement. Mais je ne vais certainement pas prendre une décision définitive à chaud maintenant après cette déception. J’ai encore bien le temps de réfléchir à tout cela à tête reposée chez moi à Geel...»

Katrien Aerts assistera dimanche à la cérémonie de clôture et rentrera en Belgique le mercredi 26 février.