article abonné offert

BRUXELLES

Le Parti Pirate torpille la politique «ringarde»

Le Parti Pirate torpille la politique «ringarde»

Marouan El Moussaoui a travaillé au cabinet de Joëlle Milquet lorsqu’elle était échevine à la Ville de Bruxelles.

Pour «ouvrir le jeu», le petit Parti Pirate base son programme sur la participation citoyenne. Et veut relancer l’économie bruxelloise via… l’industrie du jeu vidéo «sérieux».

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 72 des 775 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?