judiciaire -

Ils avaient laissé leur chien mourir de faim

Ils avaient laissé leur chien mourir de faim

Photo d’illustration Reporters / Life on White

Pour avoir laissé leur chien mourir de faim et de soif, deux couvinois ont écopé de 1300 d’amende.

Le tribunal correctionnel a condamné jeudi à des peines d’amende deux Couvinois poursuivis pour maltraitance d’animaux entre le 1er janvier et le 4 février 2011 à Couvin. Leur chien a été retrouvé mort parce qu’il n’avait pas été nourri.

L’american staff avait été retrouvé mort le 4 février 2011 dans les toilettes de l’ancien bowling de Couvin, plusieurs semaines après la fermeture de l’établissement.

«Il est mort de faim et de soif. Il y avait des excréments partout et différentes choses à cet endroit étaient mordillées», a précisé la présidente du tribunal dans son jugement.

L’animal avait été acheté afin de protéger l’établissement. Les propriétaires, un homme et une femme qui entretenaient une relation extra-conjugale, s’étaient rejetés la faute lors de l’audience du 23 janvier.

La femme avait indiqué qu’elle avait demandé à son ancien compagnon de s’occuper du chien après leur rupture car elle n’avait pu le reprendre avec elle.

L’homme avait quant à lui expliqué qu’il n’avait pas acheté l’animal et qu’il n’aurait de toute manière pas pu s’en occuper en raison de son état de santé. «Je suis en chaise roulante et hémophile», avait-il précisé.

Dans son jugement, le tribunal a estimé que les deux prévenus étaient détenteurs de l’american staff et qu’il leur appartenait de s’en occuper. La prévenue a écopé de 200 euros d’amende avec sursis, son ancien compagnon de 1.100 euros ferme.