Allemagne

Œuvres spoliées aux juifs : procédure en justice

Œuvres spoliées aux juifs : procédure en justice

Plus de 60 nouvelles œuvres ont été découvertes dans la maison autrichienne de Cornelius Gurlitt. AFP

L’octogénaire allemand chez qui on a retrouvé des œuvres d’art volées par les nazis se pourvoit en justice. Il conteste la saisie.

Cornelius Gurlitt, l’octogénaire allemand chez qui plus de 1 400 œuvres d’art ont été retrouvées, dont certaines soupçonnées d’avoir été volées à des juifs par les nazis, a lancé une procédure en justice contre la saisie de sa collection.

Les avocats de Cornelius Gurlitt ont déposé plainte devant le tribunal administratif d’Augsbourg (sud de l’Allemagne) contre la décision prise le 23 septembre 2011 de perquisition et de saisies de ses œuvres.

L’objectif est d’obtenir la levée de la saisie et donc de récupérer la collection.

Les avocats estiment que la saisie de la collection n’est pas justifiée par les soupçons de fraude fiscale concernant leur client, seul motif pourtant mis en avant par le parquet pour motiver cette saisie.

Parallèlement, ils répètent que M. Gurlitt est prêt à dialoguer avec d’éventuels ayants droit et qu’il a conscience de sa responsabilité morale. Par conséquent, il souhaite un accord à l’amiable sur des œuvres dont l’origine serait éventuellement problématique.