article abonné offert

Deux uniformes, une éthique

Durant un an, Fabian Defawes va devoir alterner entre son uniforme de prince carnaval et celui de policier à la Zone Vesdre, métier qu’il exerce depuis plusieurs années. Deux casquettes qui, malgré ce que l’on pourrait penser, ne sont pas si éloignées l’une de l’autre. Même s’il préfère rester discret sur sa fonction de conseiller en mobilité, Fabian Defawes explique que «dans les deux cas, il faut savoir garder une image digne et respectable. Même si chez le prince carnaval il y a l’aspect très folklorique, on ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi. Il faut par exemple garder une tenue irréprochable et rester sobre, car on a sous sa responsabilité les deux jeunes pages.» Au contraire, le métier de Fabian Defawes lui a appris à être proche des gens et investi dans sa mission, des qualités qu’il compte bien utiliser durant son règne carnavalesque. «J’ai toujours voulu être proche des gens avec qui je travaille, cela ne va pas changer maintenant. Que ce soit dans ma vie professionnelle ou dans la vie folklorique de Dolhain, j’essaye d’être une personne qui empêche les conflits et qui veille à ce que les choses avancent correctement. »