Elio de dos, Destexhe de torse, Gunzig à poil!

Elio de dos, Destexhe de torse, Gunzig à poil!

doc

Dans son "Café serré" ce matin sur La Première, Gunzig a encore épinglé Alain Destexhe qui s'est offusqué du dos de Di Rupo. Et pour joindre le geste à la parole, Gunzig s'est mis torse nu sur le plateau...

Le teaser de l'émission de Vier où on voit Elio Di Rupo de dos a suscité bon nombre de réactions partagées. Partagées entre "mais on s'en balance" ou "est-ce le rôle du Premier de jouer ainsi sur la corde people". Ce dernier point de vue, c'est celui d'Alain Destexhe qui a twitté hier "j'ai honte pour la Belgique".

Thomas Gunzig s'est emparé du sujet avec la saveur qu'on lui connaît. Il a ainsi remis en place Alain Destexhe, qui devient une star des chroniques à son insu puisque le politicien bruxellois est devenu un des sujets favoris des chroniqueurs de cette piquante séquence matinale. Après avoir été brocardé, le parlementaire bruxellois avait d'ailleurs qualifié les deux chroniqueurs de "Dieudonné de l'"humour" belge".

Et ce matin, voici en quelques lignes un extrait de son texte... "Depuis 72 h, un nouveau scandale secoue le monde. Elio Di Rupo, durant trois insoutenables secondes, a laissé entrevoir son dos...

Heureusement, certaines personnes se sont émues de ce qu'un Premier ministre ose dévoiler la partie la plus indigne de son anatomie. Alain Destexhe a d'ailleurs twitté 'j'ai honte pour la Belgique'."

Et le chroniqueur de nous resservir l'image qui a circulé hier, celle où on voyait Alain Destexhe poser à la piscine "à l'occasion d'une campagne électorale".

L'arroseur arrosé (pas très grave dans une piscine) et un Thomas Gunzig qui s'associe en solidarité "il ne nous reste plus qu'à nous mettre à poil!"

Et c'est torse nu qu'il finira son billet. Malheureusement, les caméras du plateau de La Première se sont tournées vers les journalistes hilares plutôt que de rester sur le torse de Gunzig. L'écrivain peut donc envisager une éventuelle carrière en politique, il ne se fera jamais tackler par Destexhe pour s'être dénudé devant les caméras...