Bruxelles -

Projet d’attentat à Bruxelles ? Non, projet scolaire

Projet d’attentat à Bruxelles ? Non, projet scolaire

Dans le cadre d’un travail scolaire, une jeune femme a mis sur pied un projet de faux attentat à la gare de Bruxelles-Chapelle. LESOIR

Une étudiante âgée de 21 ans a mis sur pied vendredi dernier un projet de faux attentat à la gare de Bruxelles-Chapelle, dans le cadre d’un travail scolaire.

Ce mardi soir, le parquet de Bruxelles a confirmé l’information parue dans La Capitale. La jeune femme a été trouvée en possession d’une bombe factice. Une information judiciaire a été ouverte pour fausse information d’attentat.

La jeune femme, étudiante dans une filière artistique, avait mis sur pied un projet de faux attentat dans le cadre d’un travail scolaire. Son professeur n’était pas au courant de la teneur de son projet et la police n’en avait pas été avisée.

Vendredi après-midi dernier, des policiers ont aperçu des tracts annonçant l’heure de l’attentat et comportant la photo de l’étudiante, dans différents endroits de la gare de Bruxelles-Chapelle. Ils ont alors donné l’alerte et d’autres collègues sont venus les rejoindre. La jeune femme, qui était masquée et portait un sac contenant une bombe factice, a ensuite été interpellée. Elle a été privée de sa liberté avant d’être relaxée.