Pour Hannut, quoi qu’en dise la Région, une enquête publique complémentaire est nécessaire, «puisqu’il y a eu un arrêt du Conseil d’État qui fixe les niveaux de bruit autorisés la nuit à 40 db», indique Laurence Meens, l’écoconseillère hannutoise.