télé -

The Voice : « Il faut avoir des melons dans le froc ! »

The Voice : « Il faut avoir des melons dans le froc ! »

Chün-Yü Yang, 32 ans de Bruxelles

La 5e session de Blind a livré pas mal de belles surprises. Les équipes sont presqu’au complet et les coaches se battent pour que les meilleurs talents rejoignent leur équipe. Voici nos quatre coups de cœur et un coup de dent!

Laura Dikovec, 20 ans de Nethen

C’est notre gros coup de cœur de la soirée. Seule avec sa guitare, la jeune chanteuse a séduit les quatre jurés avec sa reprise de «Youth» du trio londonien méconnu Daughter. Un choix qui dénote d’une forte personnalité, chanté avec énormément de justesse et d’émotion. Une émotion qui a valu à Natacha St-Pier de verser une petite larme. C’est d’ailleurs son équipe que Laura Dikovec rejoindra.

Raphaël Galante, 34 ans de Bruxelles

«As Long as you Love me». C’est le titre que ce trentenaire a décidé de chanter pour son audition. Un titre que vous ne connaissez peut-être pas mais qui fait craquer des millions de jeunes filles puisque c’est l’une des chansons de Justin Bieber. En quelques notes, Raphaël Galante a prouvé que les auteurs de Bieber savent écrire de belles chansons et qu’elles peuvent prendre une tout autre ampleur lorsqu’elles sont chantées par un bon interprète!

Un avis partagé par BJ Scott qui ne se gènera pas pour dire «Il faut vraiment avoir les melons dans le froc pour reprendre Justin Bieber (...) tu m’as fait oublier que je déteste cette chanson!» Il choisira de rejoindre l’équipe de Bastian Baker.

Laura Dos Santos, 18 ans de Bruxelles

Une fleur rouge dans les cheveux, cette jeune chanteuse a eu l’audace de reprendre «My Funny Valentine» de Chet Baker. Un gros morceau interprété avec une maîtrise déroutante. Une très grande voix qui fera dire à Marc Pinilla: «Des semaines que j’attendais ça!». Elle vient compléter son équipe.

Chün-Yü Yang, 32 ans de Bruxelles

C’est le petit comique de la soirée. De l’humour mais surtout une sacrée présence scénique et une voix posée et maîtrisée sur «Like a Hobo» de Charlie Winston. C’est Bastian Baker qui l’accueillera dans son équipe.

Le coup de dent : Pierre Dushime, 29 ans de Bruxelles

Sans doute les coaches ont-ils connu un petit coup de mou au moment d’auditionner Pierre Dushime. Avec son interprétation de «Jolene», il a pourtant été très convaincant. Bien plus que les jeunes filles qui le précédaient et qui ont, elles, décroché leur ticket pour les duels.

Ils vont longtemps regretter de ne pas avoir buzzé comme Natacha St-Pier le fera très justement remarquer: «Est-ce qu’on n’est pas quatre cons dans nos fauteuils?» On ne vous le fait pas dire!