Ligue des champions -

Un décevant City-Barça, le PSG a un pied et demi en quarts

Le choc Manchester City-Barcelone a été décevant avec une victoire capitale mais peu enthousiasmante pour le Barça (2-0). Le PSG a quasiment assuré sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions en s'imposant 4-0 à Leverkusen.

+ Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport

En Angleterre, l'affiche très attendue entre Manchester City et le Barça a été loin de tenir ses promesses. On n'ira pas jusqu'à dire qu'on s'est ennuyé mais le spectacle n'était pas celui espéré. Là, aussi les Catalans semblent avoir une réservation ferme pour les quarts.

Privé d'Aguero blessé, l'entraîneur Manuel Pellegrini a semblé vouloir jouer une carte plus attentiste qu'à son habitude. Résultat, il a effectivement bien bloqué le jeu de Messi et des Catalans mais à l'inverse, il n'a que rarement inquiété la cage catalane et a finalement été pris à son propre piège.

Le match a basculé à la 54e minute sur un penalty obtenu et transformé par Messi, très discret par ailleurs. Penalty accompagné de l'exclusion de son compatriote argentin Demichelis dernier défenseur d'une équipe qui a mal joué le hors-jeu.

Les Citizens ont paradoxalement été plus offensifs à dix avec plusieurs occasions nettes en infériorité numérique mais ils ont finalement encaissé un but assassin de Dani Alves, qui leur enlève presque tout espoir avant le retour au Camp Nou.

Sans être spectaculaire, le Barça aura finalement géré ce match en père tranquille. 

Le PSG a tué tout suspense contre le Bayer

1-0 au bout de trois minutes. 3-0 à la pause. 4-0 au coup de sifflet final.

Autant dire que la messe est dite pour les Allemands et que le PSG a déjà composté son billet pour le tour suivant.

Blaise Matuidi a ouvert le score dès la 3e minute en allant chiper un ballon dans les 30 m et en s'appuyant sur Verratti, pour tromper Leno.

Juste avant la pause, Ibrahimovic s'est mis en valeur. Lavezzi, préféré à Pastore, a obtenu un penalty transformé par Zlatan. Puis Matuidi en glissant le ballon en retrait pour un coup de canon imparable du Suédois.

L'absence de Cavani sera finalement passée inaperçu alors que Cabaye a terminé un beau travail collectif pour son premier but parisien (88e). Le PSG peut voir plus loin.

Trois bus de supporters du PSG qui se rendaient au match ont été stoppé par la police allemande à Aix-la-Chapelle car ils transportaient des engins pyrotechniques et des objets contondants.

Ibrahimovic: "On se sait pas si on peut gagner le trophée cette année"

"On a fait une bonne première mi-temps et puis on a continué en deuxième sur le même rythme, a déclaré Zlatan Ibrahimovic. Je me sens bien quand l'équipe se sent bien. C'est plus facile de bien jouer quand on est dans une équipe qui tourne bien. On se sait pas si on peut gagner le trophée cette année. C'est difficile à dire. Vous pouvez être dans une grande équipe et ne pas gagner le trophée. C'est quand vous gagnez un trophée que l'on peut en déduire que vous êtes une grande équipe."

 

Ibrahimovic passe devant Ronaldo au classement des buteurs

Avec un doublé contre le Bayer Leverkusen, la star du Paris SG Zlatan Ibrahimovic (10 buts) est passé devant le Portugais Cristiano Ronaldo (9 buts) qui jouera la semaine prochaine avec le Real Madrid, en tête du classement des buteurs de la Ligue des champions de football.

Messi, auteur d'un penalty contre Manchester City, est 3e du classement avec 7 réalisations.

10 buts: Ibrahimovic (Paris SG)
9 buts: Cristiano Ronaldo (Real Madrid)
7 buts: Messi (FC Barcelone)
6 buts: Agüero (Manchester City)
5 buts: Negredo (Manchester City), Vidal (Juventus)
4 buts: Cavani (Paris SG), Diego Costa (Atletico Madrid), Higuain (Naples), Lewandowski (Dortmund)
3 buts: Bulut (Galatasaray), Di Maria (Real Madrid), Draxler (Schalke 04), Götze (Bayern Munich), Mitroglou (Olympiakos), Müller (Bayern Munich), Neymar (FC Barcelone), Raul Garcia (Atletico Madrid), Ribéry (Bayern Munich), Robben (Bayern Munich), Rolfes (Bayer Leverkusen), Teixeira (Shakhtar Donetsk) .