La plus grande plantation bioénergétique du Benelux est énergétiquement très rentable

La plus grande plantation bioénergétique du Bénélux, un projet de recherche de l'université d'Anvers avec 120.000 peupliers et saules à croissance rapide, est énergiquement très rentable. Il ressort d'un bilan que la plantation produit six fois plus d'énergie que ce qui y est injecté. En outre, la production est neutre en matière de gaz à effet de serre.

Depuis avril 2010, se trouvent à Lochristi (Flandre orientale) 120.000 peupliers et saules à croissance rapide destinés à être broyés en vue de produire de l'énergie verte.

Pendant les deux rotations de cultures, qui durent chacune deux ans et pendant lesquels les arbres grandissent de 3 à 4 mètres, l'équipe de recherche de l'université d'Anvers a pu dresser la carte de la balance d'énergie et de la balance des gaz à effet de serre. Les chercheurs ont également fait une analyse complète du cycle de vie, de la plantation en 2010 à la production.

"Les résultats confirment que les peupliers et les saules sont adaptés pour des plantations de biomasse dans nos régions tempérées", explique le professeur Reinhart Ceulemans. "Ces plantations sont aussi énergiquement très rentables puisqu'il y a six fois plus de rendement par rapport à l'investissement et que la balance des gaz à effet de serre est favorable. Le bilan montre en outre que la plantation absorbe plus de CO2 qu'elle n'en produit, et que la balance de méthane est légèrement positive."