Trois à six ans de prison requis dans la cadre d'un gros trafic de drogues dures

Le ministère public a requis, mardi, des peines de trois à six ans de prison contre cinq hommes poursuivis pour avoir vendu une quantité indéterminée de cocaïne et d'héroïne sur les trois arrondissements judiciaires du Hainaut, entre janvier et octobre 2013.

Certains d'entre eux s'étaient aussi spécialisés dans le vol de remorques. Le trafic a été démantelé par le service enquête et recherche de la zone de police du Tournaisis, en collaboration avec d'autres polices.

Le ministère public a retenu les circonstances aggravantes de vente en association et de vente à un mineur de moins de 16 ans et a demandé la confiscation de près de 300.000 euros.

Les dealers vendaient de l'héroïne et de la cocaïne à Tournai, Antoing, Charleroi, Péronnes-lez-Binche, Marchienne-au-Pont, Trivières ou encore La Louvière, à proximité des gares ou sur des parkings de centre commercial. D'abord actifs dans la région de Charleroi, le réseau a hérité de la clientèle tournaisienne d'un dealer condamné par le tribunal correctionnel.

Le chef présumé de cette association de malfaiteurs est un Marocain âgé de 24 ans. Son avocat, Me Fabian Lauvaux, a contesté cette qualité estimant que le chapeau était trop grand pour son client.

Le jugement est attendu le 11 mars à 14 heures.