ART -

L'oeuvre de Michel-Ange en marshmallow

L'oeuvre de Michel-Ange en marshmallow

Daily Mail

La fresque de la chapelle Sixtine en marshmallow. C’est l’œuvre de l’artiste anglaise Michelle Wibowo, réalisée pour célébrer le 450e anniversaire de la mort de Michel-Ange.

Un hommage gourmand célèbre le 450ème anniversaire de la mort de Michel-Ange, décédé le 18 février 1564 à Rome. Le Daily Mail présentait ce mardi l’œuvre étonnante d’une artiste anglaise. Michelle Wibowo a réalisé une réplique grandeur nature de la célèbre fresque de la chapelle Sixtine.

Pour ce travail, qui a nécessité 168 heures de concentration, plus de 10.000 marshmallows et un demi-million de vermicelles couleur arc-en-ciel ont été utilisés. La «Création d’Adam», de 6 mètres sur 3, est visible à l’église de St Pancras, à Londres.

«Lorsque nous avons eu vent des célébrations autour de Michel-Ange, nous avons tout de suite voulu participer et repousser les limites du design pâtissier en immortalisant sa création la plus céleste à notre façon», raconte l’artiste au journal anglais.

«Il n’y pas d’anniversaire sans gâteau, ajoute la créatrice. J’espère vraiment que Michel-Ange aurait approuvé la démarche».

Des œuvres à croquer

L’artiste est connue pour ses œuvres culinaires. Parmi ses pièces les plus connues : une sculpture en sucre de la reine d’Angleterre, de Super Mario ou d’un nouveau né.

Pour sa nouvelle création, tout est aussi mangeable. Les éléments ont été assemblés avec du beurre et du glaçage à la vanille. Malgré tout, il est peu probable que la fresque soit dégustée mais elle profitera sans doute à des œuvres caritatives.

La « Création d’Adam » brodée

Il y a 5 ans, un Canadien de 44 ans avait lui aussi reproduit cette œuvre monumentale. Pas en sucre mais en broderie.

Il lui avait fallu 8 ans pour créer l’œuvre, 2 fois de temps que Michel-Ange pour réaliser la fresque originale.