Santé -

Le macaron contre la mucoviscidose pour la deuxième fois en Belgique

Le macaron contre la mucoviscidose pour la deuxième fois en Belgique

Le 20 mars, et jusqu’au 23 mars dans certaines boutiques, des bénévoles de Muco expliqueront la maladie aux clients qui pourront faire un don pour l’association en échange d’un macaron. EdA - Jacques Duchateau

Les Relais Desserts ont présenté mardi la 9e édition du Jour du Macaron, qui aura lieu le 20 mars. C’est la deuxième année que cet événement est organisé en Belgique. L’an dernier, la récolte de dons dans les différentes boutiques belges avait permis de réunir 6000 euros pour l’Association Belge de Lutte contre la Mucoviscidose.

Inititateur du projet, Pierre Hermée, patissier français mondialement reconnu, voulait à la base «mettre en avant le macaron et en même temps faire un joli geste pour une association. C’est la deuxième année que nous le faisons pour la mucoviscidose.»

Le 20 mars, et jusqu’au 23 mars dans certaines boutiques, des bénévoles de Muco expliqueront la maladie aux clients qui pourront faire un don pour l’association en échange d’un macaron. En outre, les différentes enseignes belges présentes dans l’association des Relais Desserts - Darcis, Delrey, Ducobu et Wittamer - reverseront 10 centimes par macaron acheté durant cette période.

«L’association Muco existe depuis 50 ans», explique Véronique Van Ertvelde du service de communication de l’association. «Nous sommes très heureux d’être associé pour la deuxième année consécutive à cette belle opération.»

En Belgique, 1300 personnes sont atteintes de mucoviscidose, maladie qui affecte les systèmes respiratoire et digestif, ce qui en fait la plus fréquente des maladies génétiques graves. En outre, une personne sur vingt est porteuse du gêne récessif. «Ce qui signifie que si deux personnes porteuses du gêne font un enfant, celui-ci a une chance sur quatre d’être atteint de mucoviscidose», conclut Véronique Van Ertevelde.