«Les conducteurs deviennent indisciplinés, ils se déchaînent car ils savent qu’il y a moins de contrôles que dans d’autres pays», affirme Paul Hammelmann.