TELEVISION

Julien Lapraille : « Alexis n’a pas de c…. au cul »

Julien Lapraille : « Alexis n’a pas de c…. au cul »

Julien Lapraille, seul candidat belge à participer à la 5e saison de Top Chef. M6

A deux doigts de l'élimination, Julien Lapraille en veut à Alexis de l'avoir mis en difficulté.

Julien Lapraille, avez-vous eu conscience lors de l’émission d’être passé aussi près de l’élimination ?

Sincèrement, j’ai goûté mon dessert et je l’ai trouvé très bon. J’accepte les critiques mais je suis quand même surpris de celles qui ont été faites. Je me demande si les conditions de stockage que j’ai demandées ont été respectées. Il a fallu attendre six heures avant que les desserts ne soient dégustés.

Vous n’avez pas participé au repas de mariage. Alexis, Thibaut et Steven ont laissé le sort en décider plutôt que de choisir entre Jordan et vous. Ça fait mal ?

Je suis très frustré de la manière dont j’ai été envoyé en dernière chance. Alexis n’a pas de couilles au cul. La semaine dernière, j’ai dû être chef de deux cuisiniers plus expérimentés que moi. J’ai dû envoyer Jérémy ou Anne-Cécile en dernière chance. J’ai choisi. J’ai pris mes responsabilités. C’est le jeu. Il m’a envoyé en dernière chance sur une carte de crédit (NDLR : suivant le côté sur laquelle elle tombait, soit Julien, soit Jordan participait au mariage). Alexis m’a mis dans l’embarras à lui tout seul. Durant toute l’épreuve de la dernière chance, je n’ai vu que Alexis et la carte de crédit.

On comprend que vous ne le portez pas dans votre cœur. Revenons à la première épreuve, vous vous doutiez que le proche en question serait Guy, votre père ?

Oui. Dès qu’on nous a prévenus qu’un de nos proches serait là, je me doutais que ce serait mon père. J’étais vraiment très heureux. C’étaient des retrouvailles très intenses. Ça ne s’est pas vu à la diffusion de l’émission. J’imagine qu’au montage, il a bien fallu sélectionner.