Des légumes de saison vendus à perte

C’est le moment de s’offrir un gratin de chicon ou d’élaborer des potages aux poireaux à congeler. REPORTERS

Globalement les prix des légumes sont en hausse de 6%: tomates (+44%), poivrons (+10%) en tête. Mais chicons (-12%) et chou-fleur (-8%) connaissent une tendance inverse.

Roulers, c’est le centre belge de la production de poireau. Le temps clément a avancé la maturité des poireaux qui sont bons à récolter depuis fin janvier déjà. D’où une offre importante en criée, provoquant des prix très bas en rayons. On en trouve à 70 cents la botte au supermarché! Tout bénéfice pour le consommateur, mais pas pour les producteurs contraints de vendre à perte (18 cent la botte!). Certains ont même dû renvoyer chez elle, de la main-d’œuvre venue de l’Est. Cependant, le consommateur belge risque de subir une hausse du produit d’ici quelques semaines, quand la production nationale de ces légumes d’hiver sera écoulée. D’autant que les Bretons ont perdu pas mal de leur production, et qu’ailleurs en Europe, le temps humide n’a guère été favorable à leur culture. La situation est à peu près semblable pour les chicons. « Les températures élevées ont des effets indirects sur les marchés. L’attitude du consommateur reste déterminante», confirme Damien Barbieux de la fédération wallonne horticole. La consommation de ces légumes de saison semble en effet bien moindre cet hiver. La douceur du temps semble bien influencer le contenu des assiettes.D.W.