JOGGING

Le cap des 1000 coureurs largement dépassé à la Printanière (Namur)

Plus de 1000 joggeurs ont terminé la Printanière, première course du challenge Delhalle à Erpent (Namur). Un nouveau record.

La Printanière sourit enfin à Theunis

Après plusieurs podiums et places d’honneur, Gert Theunis a enlevé cette édition, qui attira 1 231 partants, dont 1 038 pour les 15 km.

Les places d’honneur, il connaissait, le citoyen de Moxhe, depuis l’édition 1999 de l’épreuve. Cette année-là, il s’était classé troisième derrière Patrick Vanderstraeten et Patrick Jamoulle, un athlète du club de Hannut comme lui et qui allait marquer de son empreinte les éditions suivantes. Car Jamoulle termina 2e en 1999 et 2000, 3e en 2003 et est surtout le seul à avoir triomphé trois fois à Erpent (en 2002, 2004 et 2006). Vanderstraeten, vainqueur en 1999, fut aussi 4e en 2000 et en 2006 et 3e en 2002. Cette année, il s’est classé 8e mais 1er en Vétérans 2.

Gert Theunis participe régulièrement à cette Printanière, dont il apprécie le profil, et y fait plus que de la figuration. Mais, jusqu’à ce jour, il avait toujours été barré par l’un ou l’autre: podium en 1999, 2e en 2001, 5e en 2003 et 2006, 4e en 2008, encore 3e en 2012 et 2013.

Le succès s’est donc enfin ouvert à lui cette année. Après s’être détaché en début de course avec Didier Deveirman et le Jambois Sébastien Mahia, un de ses équipiers du FC Hannut. Avant la mi-parcours les grimpées dans Naninne, au sortir des sentiers caillouteux, le Jambois était décroché et menacé par Mathieu Piron, qui s’était extrait du groupe des poursuivants. Dans la foulée du Bruxellois, Theunis se sentait très à l’aise et prit ses responsabilités avant de revenir vers Dave et le Bois Brûlé. «Je suis passé devant et, lorsque j’ai jeté un coup d’œil à l’arrière, mon poursuivant, en maillot bleu, était déjà assez loin.»

Mais ce n’était déjà plus Deveirman, mais un autre athlète portant le même maillot, Guillaume Montoisiy. À Naninne, après 10 km, ce dernier venait de trouver le bon rythme et, de 5e , passait à la 2e place. Mais l’avantage que Theunis s’était forgé ne pouvait plus mettre son succès en danger.

Il s’en est fallu de peu pour que Sébastien Mahia (7e et meilleur classement l’an dernier), très régulier bien que seul, parvienne à mettre un podium à son actif. Il conserva néanmoins le privilège d’être le premier Namurois, en précédant Mathieu Piron. Quant à Adrien Montoisy, vainqueur l’an dernier, il ne trouva, lui aussi, comme son frère, la bonne cadence que dans le dernier tiers de course.

Chez les dames, c’est Alexandra Tondeur, la triathlète de Court-St-Étienne, qui s’est imposée assez facilement, après avoir gagné à La Hulpe huit jours plus tôt.

Huit coureurs seulement en moins d’une heure et les derniers en plus de 2h30. Mais ceux-ci sont allés au bout.

Chaque course, organisée depuis le début de cette année, a battu un record au niveau de la fréquentation. Ce samedi, c'était à nous vrai avec la Printanière puisque le cap des 1000 participants a été allègrement dépassé: 1031 coureurs sur le 15,7 km et 192 sur le 5 km. De jamais vu sur cette course qui marque traditionnellement la reprise de la saison jogging.

Le tout nouveau président du Running Club Namur, Alain Dumont, était comblé. "C'est incroyable le nombre de nouveaux visages que l'on découvre sur notre course. On sent qu'il existe un vrai phénomène jogging en ce début d'année.

Sur le plan sportif, c'est le Hannutois Gert Theunis qui remporte l'épreuve reine en 57'22" devant Guillaume Montoisy (57'33") et Didier Deveirman (57'49").

Chez les dames, victoire d'Alexandra Tondeur (1h06) devant Gaby Andres, la lauréate du challenge L'Avenir-Verviers et Valérie Leroy.

Le classement du 15,7 km.
Le classement du 5 km.

L'Avenir - Jogging La Printanière à Erpent from Jacques2chateau on Vimeo.

 Retrouvez les photos sur notre site Jogging pour tous