PRESSE

World Press Photo : souffrance et douleur, les plus... photogéniques

World Press Photo : souffrance et douleur, les plus... photogéniques

John Stanmeyer

Les World Press Photo, plus prestigieux prix récompensant les photos de presse, viennent d'être décernés. Comme chaque année, la souffrance et la douleur aux quatre coins du monde sont les plus... photogéniques.

Le premier prix revient cette année à John Stanmeyer pour une photo de réfugiés sur une plage de Djibouti. Superbe, dramatique.

Dans les prix suivants, on retrouve une poignante photo de deux victimes d'un tremblement de terre au Bangladesh, enlassées sous les décombres. Mais aussi l'attentat du marathon de Boston ou le massacre au Westgate Mall de Nairobi.

Une fois de plus, la misère, la souffrance, la douleur sont les plus... photogéniques. Des images qui ont marqué les esprits lors de leur publication "à chaud" et qui continuent, plusieurs mois après lors de ce concours, à nous faire mal. Et à nous faire réfléchir sur le monde, l'Humanité. Et son manque cruel... d'humanité.

On peut aussi voir derrière ces images le travail exceptionnel des photographes de presse, d'aucun n'hésitant pas à se mettre en danger dans le but d'informer. Pour cela aussi, RESPECT !

Toutes les images du World press Photo.